Autour de Trujillo: des vestiges chimu et mochica

La région de Trujillo, situé au nord du Pérou est riche en possibilités. Connue comme la capitale culturelle du pays, la ville organise plusieurs événements de grande envergure au niveau national comme le Festival de la marinera ou le Festival du printemps. Mais on ne peut aller à Trujillo sans profiter également des attraits qui l’entourent comme la station balnéraire de Huanchaco et les impressionnants sites archéologiques.
Alors qu’on parle toujours des Incas, il ne faut pas oublier que de nombreuses autres grandes civilisations précolombiennes ont contribué à construire le Pérou. Dans la région de Trujillo, ce sont surtout les civilisations Chimu et Mochica qui ont laissé des traces importantes. Voici les sites à proximité de la ville qui vous permettront de revivre la glorieuse histoire des peuples de la région:

Huacas del Sol y de la Luna

C’est un complexe de deux temples, du soleil et de la lune, de la culture Mochica (appelée également Moche, un terme que je préfère ne pas utiliser en français car il se lit mal. Notons qu’on prononce “motché”) vieux de 1500 ans.
La Huaca del Sol, est le plus grand des temples, mais on ne peut malheureusement pas le visiter. C’est en face qu’on retrouve la Huaca de la Luna, plus petite, mais vraiment intéressante avec plusieurs salles et fresques. Le site est en cours d’excavation et on peut voir plusieurs étages avec des peintures en relief sur les murs faites à base de liquide de cactus. Chaque étage représente des figures différentes : guerriers, danseurs, prisonniers, animaux et divinités. Au centre du temple se trouve d’anciens lieux de cérémonies avec un autel surélevé.
voyage perou huaca luna
Vous pouvez également aller faire un tour au Musée Huacas Moche sur le même site. On y apprend pas mal sur la culture mochica et on y voit une belle collection de céramique.

Zone archéologique de Chan Chan

Situé à seulement 5 km de Trujillo, face à l’Océan Pacifique, Chan Chan peut se vanter d’avoir été la plusgrande ville précolombienne d’Amérique et la plus grande cité en adobe au monde. Elle fut la capitale de la civilisation Chimu (tchimu, on évite les blagues svp ;)) jusqu’à son occupation par l’Inca Tupac Yupanqui en 1470 qui se termina en saccage et… en destruction. Si bien que lorsque les conquistadors espagnols arrivèrent sur place, il ne restait en réalité plus grand chose par rapport à sa gloire passée.
Déclaré Patrimoine de l’UNESCO, c’est un vaste complexe archéologique de plus de 20 kmformé principalement par 9 citadelles et pyramides ainsi que de nombreuses autres petites structures moins bien conservées. Chan Chan impressionne par ses superbes murs aux multiples reliefs présentant principalement des formes géométriques mais également des poissons et des oiseaux. À ce jour, la seule section ouverte au public est le Palais Tschudi, où l’on peut visiter deux cours de cérémonies, les salles d’audiences, la citerne d’eau qui approvisionnait le palais (il y en avait une quarantaine en tout pour la cité), le mausolée et la salle d’assemblée.
On peut également visiter le musée sur place qui présente la culture chimu à travers plusieurs objets et un spectacle multimédia.
voyage perou chan chan

Huaca Esmeralda

C’est un temple pyramidal de deux plateformes superposées où l’on peut observer des salles de stockage d’aliments et des formes d’oiseaux et de poissons. Elle est en partie rénovée, mais ce n’est pas l’attrait avec le plus grand intérêt car il n’en reste en réalité pas grand-chose. La visite est incluse si vous prenez un tour guidé à partir de Trujillo. C’est sans doute la meilleure option pour la découvrir car le coin n’est pas très sûr.
voyage perou huaca esmeralda

Huaca Arco Iris ou Huaca del Dragon

C’est un ancien centre religieux et administratif qui date du 13e siècle et qui n’a été l’objet de fouilles qu’à partir des années 60. On y trouve deux plateformes principales. Dans l’une d’elle on peut voir des motifs représentants arcs-en-ciel, dragons, humains dansants, lézards et autres animaux (c’est bien sûr de là que vient ses noms de « temple de l’arc en ciel » et « temple du dragon »). Dans l’autre, on trouve 14 niches où étaient placés des objets rituels comme des graines, des objets en or, etc.
voyage perou arco iris

El Brujo

Situé plus loin de Trujillo que les autres sites (60km), sur une terrasse qui s’élève à 17m au dessus du sol, face à la mer, c’est un complexe ouvert depuis seulement 2006. Son histoire s’étend sur 5000 ans alors que plusieurs civilisations s’y sont succédées jusqu’à l’époque coloniale. El Brujo avec bien sûr les Huacas del sol y de la Luna, formaient le centre religieux, politique et économique des Mochicas.
On trouve trois bâtiments principaux, la Huaca Cao, La Huaca Prieta et la Huaca el Brujo. La plus importante (et la mieux préservée) est la Huaca Cao, qui renfermait la tombe de la Dama de Cao, la première femme de pouvoir du Pérou, à qui nous avions d’ailleurs consacré notre 100e article sur Voyage Pérou. Le temple impressionne par ses grandes fresques et ses peintures en relief représentant entre autre des guerriers, des prisonniers et des prêtres. Il avait d’ailleurs fait l’objet de deux articles du National Geographic en 2004 et 2006.
Le musée du site présente les céramiques, l’époque coloniale, les divinités, les sacrifices humains et bien sûr la fameuse momie de la Dama de Cao avec ses superbes bijoux en or. Le musée est très bien fait, je vous le conseille… et de toute façon il est inclut dans le prix de l’entrée.
voyage perou brujo cao

Infos pratiques

Le Bureau d’info touristique est toujours bien pratique lorsqu’on veut organiser son séjour. N’hésitez pas à y faire un saut pour demander des conseils pour les horaires, les transports, etc. Adresse : Pizarro, 402, Place d’Armes.
Huaca del Sol y de la Luna: adulte 10 soles, étudiant 5 soles, enfant 1 sol, 9h à 16h. Musée Huacas Moche : 5 soles adulte, 3 soles étudiant, 1 sol enfant. Une excursion guidée (visite guidée + transport) coûte autours de 20 soles, mais le prix n’inclut pas le billet d’entrée ou le musée.
Chan Chan + Huaca Esmeralda + Huaca Arco Iris : 11 soles adulte, étudiant 5 soles.  Billet valide pour 2 jours, de 9h à 16h30. Attention, pour les billets sont seulement en vente à Chan Chan et Huaca Arco Iris, et non à la Huaca Esmeralda. Une excursion guidée (visite guidée + transport) coûte autours de 20 soles, mais n’inclut pas le billet d’entrée ou le musée.
El Brujo : entrée adulte 13 soles, inclut le site et le musée. Excursion guidée (visite + transport) 40 soles, n’inclut pas le prix de l’entrée. Sachez que le site n’est pas évident à trouver sans guide.
Important : je ne suis pas particulièrement fan des excursions organisées, mais dans le cas de ces sites (peut-être moins pour el Brujo) je vous conseille vivement de profiter d’un tour guidé. Si vous préférez vous y rendre en solo, une bonne alternative est d’engager un guide sur place. Pourquoi ? D’abord parce que côté sécurité, certains sites sont assez moyens (un touriste solo se fait vite repérer par les pickpockets). Ensuite, parce que les panneaux explicatifs sont pour la plupart en espagnol (lorsqu’il y en a…).
Transport
Trujillo-Huacas del sol y de la luna: 30min de bus (combi) à partir de l’Ovalo Grau pour 1,5 sol +  combi pour 1,70 sol. Ou 15 min de taxi pour 10 soles.
Trujillo-Chan Chan: 15 soles taxi (20min). Ou montez dans un combi en direction de Huanchaco et dites au chauffeur que vous voulez descendre à Chan Chan.
Trujillo-Huaca Arco Iris : 3 soles en taxi. Vous pouvez également prendre un combi en face du Musée Cassinelli. Il faut choisir celui en direction de La Esperanza et débarquer au 5 arrêt.
Trujillo-El Brujo : Prenez le bus direction de Chocope pour 2 soles (environ 1h30), vous le trouverez au Terminal Interurbano. Demandez ensuite où se trouve le combi qui se rend à El Brujo (2 soles).